Erika Maret

2 boulevard Victor Hugo 78300 POISSY edit
Diplômée en Ostéopathie en 2013 à l’âge de 23 ans, la vocation d’ostéopathe ne m’est venue que juste avant mon baccalauréat.

pdf_button En effet jusque-là je cherchais un métier dans le secteur médical ou paramédical, mais aucun ne considérait toutes les dimensions relevant pour moi d’un métier de soin. C’est d’ailleurs à la suite d’une séance d’ostéopathie à l’âge de 17 ans, j’ai eu LA révélation. Je savais au fond de moi que c’était enfin cette thérapie que je voulais faire et exercer. Je me suis alors inscrite en école d’ostéopathie et depuis ce jour je n’ai absolument jamais regretté mon choix ! Dès lors, et ce même avec mon diplôme, je suis en permanence avide d’apprentissages divers et variés, en évolution constante. C’est dans cet objectif-là que je suis allée au stage Niveau 1 d’ATO.

Ce premier stage aura été ma deuxième découverte. La révélation professionnelle que j’attendais, celle que je cherchais afin d’affiner ma pratique et ma compréhension du métier d’Ostéopathe. Pierre a mis les mots sur ce que je ressentais, sur ce que je faisais sans forcément comprendre. Il a proposé un modus-operandi logique et efficace, et a livré les clés pour aller plus loin. Les sensations de ce premier stage ont été telles que j’ai toujours perpétué cette vision de l’Ostéopathie (et ce dès le lendemain du stage).

J’ai d’ailleurs toujours eu envie d’en apprendre toujours plus, de poursuivre ce travail de l’enracinement, de la présence, et de l’énergie de groupe, bases tellement importantes de notre métier et adaptable bien au-delà de notre cercle de travail, en philosophie de vie.

Ce sont ces raisons qui m’ont poussée à intégrer l’équipe de co-animation. Afin de poursuivre mon apprentissage, et ce maintenant dans le rôle de l’enseignant, et je pense que chacun apporte à l’autre réciproquement. De plus, je serai ravie d’aider à l’expérimentation de l’ATO, comme j’ai eu l’opportunité de le vivre.