Approche tissulaire de l'ostéopathie

Granville et la baie du Mont Saint-Michel

granville-logo-smaPetite ville de la Manche de 13000 habitants (nettement plus l'été...), située à 300 km à l'ouest de Paris, sud ouest du Cotentin, Granville, après avoir été orientée sur les activités de la pêche (morue) et du commerce maritime est aujourd'hui essentiellement tournée vers le tourisme.
Peu touchée par la dernière guerre, contrairement à d'autres villes de la Manche en grande partie détruites lors de la reconquête de l'ouest de la France par les troupes américaines, elle a conservé toute la richesse patrimoniale acquise au cours de l'histoire.
L'hippocampe, élément culturel très ancien de protection (talisman, porte-bonheur, etc.), est le logotype de la ville depuis 1960.
Granville marque la limite Est de la baie du Mont Saint-Michel (Cancale la marquant à l'ouest). Elle constitue donc une étape tout indiquée les visiteurs de la baie.
Quelques richesses touristiques intéressantes à visiter ou à voir :


  • La vieille ville et ses remparts,
  • Le casino et la plage du Plat-Gousset (ainsi appelée parce que les gens qui sortaient du casino ont les poches vides...),
  • les ports (commercial, de pêche et de plaisance),
  • La maison Dior (où est né et a vécu Christian Dior).
bulletSite officiel de la ville de Granville
bulletSite de Granville info
bulletSite de l'Office de tourisme de Granville
bulletGranville sur Wikipedia

La baie du Mont Saint-Michel

Carte-Baie2-pttRien de tel pour découvrir la baie que les promenades à pied sur les chemins de grande randonnée, en partie tracés sur les anciens chemins de douaniers, tracés au XVIIème siècle pour surveiller le littoral.
Le GR® 223 emprunte ces chemins qui longent les grèves, plages et falaises du Département. Les cabanes et abris (la cabane Vauban) construites sur les recommandations de l'ingénieur militaire de Louis XIV se découvrent en chemin.

  • Cet itinéraire permet de découvrir la Manche, de la baie des Veys à la baie du Mont-Saint-Michel.
  • Dans la baie, le GR® 223 permet de traverser les herbus pâturés par les troupeaux de montons et longe les vastes grèves qui, à marée basse, accueillent des milliers d'oiseaux comme les bernaches cravants.
  • Au nord de la baie, le GR® 223 surplombe les falaises de Champeaux, la vue sur le Mont y est superbe.
  • Il est également possible, à l'instar des pèlerins du Moyen-Âge, de rejoindre le Mont à pied, traverser à pied cet immense espace, remodelé en permanence par les eaux. Un guide confirmé s'impose pour cela.

bulletLe Portail de la baie bulletMaison de la Baie du Mont Saint-Michel  bulletSite du Pays de la baie du Mont Saint-Michel

Le Mont Saint-Michel

Mont-St-Michel-31Merveille de l'Occident, le Mont-Saint-Michel se dresse au coeur d'une immense baie envahie par les plus grandes marées d'Europe.
Son histoire commence au VIIIe siècle, lorsqu'en 709 Aubert, évêque d'Avranches, répondant à la demande de l'Archange Michel, « chef des milices célestes » construit et consacre la première église.
En 966, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher, à la demande du Duc de Normandie.

  • Avant la fin de l'an mil, l'église préromane y est érigée.
  • Au Xième siècle, l'église abbatiale romane est fondée sur un ensemble de cryptes, au niveau de la pointe du rocher et les premiers bâtiments conventuels sont accolés au mur nord.
  • Au XIIème siècle, les bâtiments conventuels romans sont agrandis à l'ouest et au sud.
  • Au XIIIème siècle, une donation du roi de France Philippe Auguste, permet d'entreprendre l'ensemble gothique de la Merveille : deux bâtiments de trois étages couronnés par le cloître et le réfectoire.

Lire la suite : Le Mont Saint-Michel