Dain L. Tasker : Les bruits articulaires - Traitement conservateur ou cure radicale

Index de l'article

Traitement conservateur contre cure radicale. - « Il ne fait ici aucun doute que tout chirurgien serait d'accord pour reconnaître qu'en se contentant de placer cet homme dans les conditions favorables à sa guérison, ou en le maintenant au repos jusqu'à ce que l'axis soit fixé dans sa nouvelle position et la mœlle épinière accoutumée au changement dans ses relations, M. Hilton a exercé une saine discrétion. Il aurait pu, sans aucun doute, établir une pression avec le pouce sur l'épineuse proéminente, tout en tournant brusquement la tête. Il se peut que cette manœuvre ait guéri le patient ; il se peut aussi qu'elle l'ait tué. Ce type de pratique « prendre un marteau pilon pour écraser une mouche, » nous pouvons la laisser aux charlatans ; et dans les cas douteux, je pense que nous pouvons, sans aucunement risquer notre réputation, trouver un nombre considérable de cas ne prêtant pas au doute, dans lesquels une observation habile permet d'exclure tous les éléments de danger, et pour lesquels la rectification du déplacement, ou la rupture des adhérences sera suivie avec certitude des résultats les plus favorables. Pour la découverte de ces cas, aucune règle certaine ne peut être établie, parce qu'ils ne peuvent être connus que par négation – par l'absence de symptômes qui évoqueraient du danger. Le diagnostic doit être fait pour chaque cas et dépend à chaque fois de la sagacité et de l'habileté du praticien. »